Flots

Achat Flots - Patrick Senécal
Les parents de Florence, huit ans, ont disparu. Alors que personne ne sait où ils se trouvent, la fillette refuse de parler. Pourquoi garde-t-elle ainsi le silence ? Que veut-elle cacher ? C’est finalement dans le journal intime de la petite qu’apparaîtront les terrifiantes clés de l’énigme. Patrick Senécal nous propose ici un roman noir ravageur, démoniaque même, qui donne des frissons dans le dos… C’est comme assister à la naissance d’un monstre !

Ils en parlent

Florence est souvent « toute mêlée ». Elle le répète beaucoup. En plus, les consignes des adultes qui l’entourent ne l’aident pas du tout. « On lui demande de se taire, de mentir, par confiance, explique l’auteur. Ça vient tordre son système encore plus. Donc, on peut mentir si c’est pour ne pas trahir nos parents ? Nos amis ? On a le droit ? C’est mêlant, pour un enfant de huit ans, toutes ces notions contradictoires ! » « T’es méchante », disent ses amies à Florence. « T’es un monstre », dit son papa. Elle n’aime pas ça. Est-elle vraiment si malveillante que ça ? « Son match de la vie commence avec deux prises parce que ses parents sont complètement, comment dire ? Ils veulent. Mais ils n’ont pas de grandes aptitudes. Sa mère est dans le déni complet et refuse d’admettre que son enfant a des problèmes. Son père est plus lucide à ce sujet, sauf qu’il est paranoïaque, violent et complotiste. » Il parle aussi, souvent, du « corina virus ». Florence ne comprend pas. « Dans le premier jet de mon roman, la COVID n’était pas là, confie Patrick Senécal. Finalement, je l’ai intégrée pour alimenter la psychologie du personnage du père. Je ne voulais pas mettre la pandémie en toile de fond pour rien. Je voulais qu’elle serve l’intrigue. » Comme cette séquence que l’écrivain lui-même qualifie d’« épouvantable » qui survient vers la fin. « Je ne cherchais pas nécessairement à choquer, mais on dirait que mon cerveau trouve toujours des affaires de même ! dit-il en s’exclamant. Je sais que mes lecteurs qui aiment mon côté trash vont aimer ça, je ne suis pas niaiseux. Mais je ne me suis pas posé la question "est-ce que je vais trop loin ?" parce que je trouvais que cette scène avait une fonction narrative, psychologique. Si elle n’avait pas été présentée à travers le regard de l’enfant, elle aurait juste été sordide. Mais de son point de vue, elle amène une tout autre dimension. Et c’est ce que je voulais faire tout au long du roman. » Source : https://www.ledevoir.com/lire/598902/polar-patrick-senecal-presente-la-violence-du-point-de-vue-de-l-enfance
En savoir plus

En savoir plus >>

365 pages, Couverture souple.
Référence : 10237832

Partager par courriel

Flots

Patrick Senécal

Ajout à ma liste de souhaits

Vente                                 Flots
                                 - Patrick Senécal
Achat Flots - Patrick Senécal

Prix Club 24,90 $

  • Dès 5 ans Fidélité -5% 23,70 $

  • Dès 10 ans Fidélité -10% 22,40 $

  • Dès 15 ans Fidélité -15% 21,20 $

  • 20 ans ou plus Fidélité -20% 19,90 $

Prix courant 27,95 $

Soit 3,05 $ d'économie

Vous n'êtes pas encore membre
du club

Pour découvrir notre offre spéciale de bienvenue au Club et découvrir tous les avantages qui vous sont réservés, veuillez contacter notre Service clientèle
Par mail :bonjour@quebecloisirs.com
Par téléphone : 068/278 492

En savoir plus >>

Flots